Cinéma·Mes sorties

Everything Everything, le fim

 

Avant 

Je vous ai déjà parlé d’Everything Everything, le livre dans un article que vous pouvez lire ici.

J’avais réellement apprécié cette romance, l’histoire de Maddy et Olly était douce, attachante et vraiment très plaisante à lire. Le roman de Nicola Yoon a réellement été une lecture qui faisait du bien. La jeunesse des personnages aurait normalement du être un frein pour moi (je me retrouve de moins en moins dans les histoires mettant en scène des lycéens) pourtant je n’ai eu aucun problème à apprécier ce roman. En bonus, le plot twist de la fin m’a réellement choqué. Moi qui d’habitude voit arriver la fin, là j’ai été carrément bluffée !

tenor

 

Mais assez parler du livre, penchons nous sur le film. C’est un peu le sujet de cet article. Eh bien, en voyant les premières bandes annonces j’étais inquiète. J’avais peur que, dans un souci cinématique, les réalisateurs aient pris le parti de modifier de gros éléments de l’histoire. Je voyais un grand nombre d’incohérences par rapport au roman et ça ne me donnait aucune confiance dans ce film. Bien sûr, ça ne m’a pas empêcher une seconde d’aller le voir au cinéma !

Après 

Pour commencer, le film est loin d’être une mauvaise adaptation. Comme toujours, il y a des pertes quand on passe du livre à l’écran, mais globalement on est dans une histoire réussie. Les choses qui me faisaient peur concernaient la mère de Maddy, mais tout a été respecté et l’histoire qui nous est proposée à l’écran est globalement la même que celle du livre.

On ressent cependant un manque vis à vis de la famille d’Olly qui est très peu développée. Et, les lecteurs seront surpris de voir apparaître Rosa, la fille de l’infirmière de Maddy,  comme une amie de la jeune fille alors que dans le livre il est clairement dit qu’elles ne se connaissent pas.

Parmi les gros points positifs je dois citer la façon dont a été mise en scène les conversations entre nos deux héros. Puisque Maddy ne peut pas sortir de chez elle, ils n’ont que les réseaux sociaux pour discuter. Quand on lit le livre, c’est pas un problème, mais j’admets que ce n’est pas forcément le plus facile à mettre en scène. Honnêtement, regarder deux ados s’envoyer des textos pendant quarante minutes, ça vous fait rêver ? Ouais, bien sûr que non. Alors le fait d’avoir placé leurs conversations dans divers lieux de l’imaginaire de Maddy était une super idée !

Pour finir, il y a toujours une chose à laquelle je fais très attention quand je vais au cinéma : la bande originale. Un film peut être passable mais avoir une super BO (coucou Twilight). Déjà, avec la bande annonce j’étais assez confiante. J’ai capté quelques touches caribéennes dans la musique — sans doute un rappel du fait que l’auteur du livre soit jamaïcaine. J’ai réellement aimé cette BO ! Si si, je l’ai même téléchargée !

Vous aurez compris qu’Everything Everything est un film à voir. C’est réellement un bon moment à passer et on l’apprécie même quand on a lu le livre. Ce qui n’est pas le cas de toutes les adaptations.

Note : 7/10 

Je vous laisse avec une chanson du film chantée par Amandla Stenberg elle même 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s